Est-il dangereux de rouler avec turbo HS ?

AdobeStock_167407172 (1)-min

Le turbo ou turbocompresseur est le système de suralimentation du moteur d’un véhicule. Il sert à pomper de l’air dans la chambre de combustion du moteur, ce qui permet à celui-ci d’être plus performant. Pourtant, il arrive couramment que le turbo d’un véhicule soit HS. Alors, on se demande si continuer à rouler dans cet état est normal. 

En réalité, il est très dangereux de rouler avec un turbo HS, même si le véhicule peut encore démarrer. En effet, si le turbo est réellement hors service, continuer à rouler risque d’entraîner d’autres problèmes graves pouvant provoquer un accident

Ainsi, lorsque le turbo est HS, le mieux est de le faire réparer, afin d’éviter notamment une baisse de performance de votre véhicule. En outre, dans cet état, le turbo peut provoquer l’arrêt brusque de la voiture, en pleine circulation. Dans cet article, découvrez les dangers liés à l’utilisation d’un turbo HS et ce qui peut entraîner une telle situation.

 

Turbo HS : quels dangers ?

En grande majorité, les véhicules ayant un moteur diesel sont équipés d’un turbo. De nos jours, il en est de même pour les voitures équipées d’un moteur à essence. Ceci est dû notamment au fait que les constructeurs d’automobiles suivent les normes anti-pollution et veulent réduire la taille du moteur.

Aussi, le turbo est une pièce auto essentielle qui est utile au véhicule tout au long de sa durée de vie : du démarrage à l’arrêt du moteur. En outre, même si le turbo est de plus en plus performant grâce aux progrès techniques, il est sujet à des dommages. En plus, ceux-ci peuvent être pénalisants au quotidien.

En effet, lorsque le turbo est HS, il vaut mieux ne plus rouler le véhicule, car cela fragilise notamment l’axe du turbo. Ce dernier peut alors très vite se rompre et entraîner une remontée des morceaux du palier dans le moteur central du véhicule. Ensuite, ces morceaux sont conduits jusqu’au cylindre du système.

Aussi, le moteur perd de sa puissance normale lorsque le turbo est HS. Ceci implique que vous ne pouvez plus rouler au-delà de 2 500 à 3 000 tr/min. En plus, si le véhicule a une boîte automatique, celle-ci risque de se bloquer sur un rapport intermédiaire. Le véhicule passe alors en ‘’mode dégradé’’ et n’avance plus que lentement. Un tel rythme, vous empêchera, par exemple, de gravir une côte ou de monter une rampe de parking. 

Enfin, pour éviter que votre turbo ne soit HS, avant la fin de sa durée de vie, veillez à l'entretenir. Pour ce faire, respectez les préconisations des constructeurs de véhicules et faites des vidanges périodiques. Cela augmentera au maximum la durée de vie de votre turbocompresseur et vous fera réaliser des économies de carburant.

Comment reconnaitre un turbo HS ?

Un turbocompresseur endommagé est reconnaissable par plusieurs symptômes. Cela se manifeste par des problèmes sur votre véhicule. Toutefois, il faut noter que ces problèmes peuvent avoir d’autres causes que l’endommagement de la turbine.  

La perte de puissance du véhicule

La perte de puissance est l’un des symptômes les plus fréquents d’un turbo HS. Ainsi, lorsqu’on n’entend pas le turbo fonctionner ou qu’on n’arrive pas à avoir une accélération véritable, la turbine présente probablement un dommage.  

La présence d’une fumée noire 

Souvent, un turbo endommagé se manifeste par la sortie d’une fumée noire du tuyau d’échappement.

Une odeur d’huile brûlée et/ou de fumée blanche

Le fait de sentir une odeur d’huile brûlée ou de constater une sortie de fumée blanche du pot d’échappement, n’est pas à prendre à la légère. En effet, c’est un signe qui vous montre que votre turbocompresseur a de graves problèmes. Il faut donc au plus vite faire un diagnostic de votre véhicule.

Une fuite d’huile

L’autre symptôme d’un turbo potentiellement HS est le pressage de l’huile moteur du véhicule. Aussi, il arrive qu’on retrouve de l’huile dans le système d’aspiration ou d’échappement, au niveau du tuyau intercooler, par exemple. Cela indique que le système rotatif est potentiellement endommagé.   

Un sifflement à l’accélération

Lorsque le turbo est endommagé ou HS, à l’accélération de votre voiture, vous entendrez un sifflement. Il s’agit d’un bruit anormal comparable au frottement d’éléments métalliques. Ce bruit est entendu dans la plage de fonctionnement du turbocompresseur. Ainsi, à titre d’exemple, dès 1500 tours/minute, vous entendre le sifflement, indiquant qu’il est possible que le turbo soit endommagé.

Qu’est-ce qui peut rendre un turbo HS ?

Les causes d’un endommagement du turbo sont multiples. 

Mauvaise utilisation de votre turbine

Tout d’abord, cela peut être lié à une mauvaise utilisation de votre turbine. Ainsi, il est possible qu’un élément cassé se soit logé dans le moteur. Il s’agit par exemple des écrous, des boulons. Il peut aussi s’agir du sable ou des éléments durs déposés dans l’air environnant. Tout compte fait, chacun de ces composants peut entraîner la rupture, le pliage ou l’écaillage des ailettes du turbo.  

Mauvais fonctionnement du système d’alimentation en huile

Un mauvais fonctionnement du système d’alimentation en huile peut mettre votre turbo HS. Ceci est souvent dû au fait que l’huile moteur du véhicule ne soit pas remplacée assez souvent ou qu’elle soit de mauvaise qualité. Une autre cause possible est qu’un filtre à huile bouché ou endommagé ait contaminé l’huile moteur. Il est également possible que le moteur ait subi une usure qui a laissé passer des composants non souhaités dans le système d’alimentation en huile. 

Usure des roulements de la turbine 

L’usure des roulements de la turbine est une autre cause d’endommagement du turbocompresseur. Aussi, elle est principalement due aux interruptions dans l’alimentation en huile. Ainsi, celles-ci, même si elles sont de très courte durée, peuvent mettre le  turbo hors service. Elles sont causées notamment par le remplacement du filtre à huile ou de l’huile moteur. Aussi, lorsqu’un turbo est posé sans être préalablement rempli d’huile, cela peut entraîner ces interruptions. 

D'autres faits plus fréquents peuvent rendre un turbo HS. Il y a la surchauffe du turbo ainsi que les arrêts trop rapides du moteur à la fin d’un trajet. Également, les accélérations trop brutales ou des injecteurs endommagés peuvent être fatals à votre turbo.

 

Est-il possible qu’un turbo neuf soit HS ?

Le turbo est relativement simpliste ainsi tant que ses bagues sont neuves et qu'il a une bonne turbine, il est quasiment indestructible. Alors, si votre véhicule présente les symptômes d’un turbo HS alors que celui-ci est neuf, il se peut qu’il souffre d’un autre problème. 

 

Peut-on supprimer le turbo sur un moteur diesel ?

Situé sous le capot, dans le compartiment du moteur diesel, le turbo est un composant qui peut être théoriquement être supprimé. Cependant votr véhicule sera en mode dégradé. Le moteur sera en peine, et verra sa durée de vie diminuée. La puissance sera amoindrie, ce qui ne respecte pas les données de la carte grise et est donc illégal.