Comment conduire une voiture Turbo diesel

Comment conduire une voiture Turbo diesel

Le turbocompresseur apporte une suralimentation aux voitures pour accroitre leur puissance et ainsi les rendre plus performantes. Sur les moteurs diesel, l’usage d’un turbo répond à un second impératif, celui de la protection de l’environnement. Le turbo permettant d’augmenter la puissance du moteur, il n’est plus nécessaire de faire un grand moteur. En termes clairs, l’on réduit le besoin en carburant pour une performance pourtant plus grande.

Qui entend turbo pense au haut régime. Après tout, l’axe d’un turbo tourne quand même à 280 000 tours par minute et même si la voiture elle-même ne peut jamais aller à cette même vitesse, nous souhaitons tous nous griser par une vitesse de 8 000 tours/minutes et peut être plus. Nous voulons aussi monter tout de suite dans le haut régime, faire la course de fond sur une grande distance puis freiner soudain pour le plaisir de faire crisser les patins. Et si tout cela avait quand même un impact sur la voiture Turbo diesel ? Mais alors comment la conduit-on une voiture Turbo diesel ? Ces questions sont d’autant plus pertinentes qu’il existe une profonde différence entre le moteur diesel et le moteur à essence.

Un turbo sur diesel et un turbo sur un moteur à essence : ce qui change

Si l’on devait peser un moteur diesel et un moteur essence ayant un même nombre de cylindres, c’est le moteur diesel qui serait le plus lourd parce que sa constitution interne est bien plus résistante que le moteur à essence : matériaux à base de fonte, segmentation plus costaude, bloc moteur plus épais. Cet ensemble plus lourd fait que le moteur diesel prend plus de temps à chauffer qu’un moteur essence.

Pour ce qui est de la combustion, elle se fait plus rapidement au niveau du moteur à essence qui produit son étincelle d’amorçage grâce ses bobines et bougies. Ce n’est pas le cas du moteur diesel qui met du temps à l’amorçage. Pour ce qui est du turbo utilisé sur l’un ou l’autre, rappelons que la plupart des voitures diesel sont accompagnées d’un turbo, ce qui n’est pas forcément le cas pour les voitures à essence.

Ne pas solliciter le turbo à froid

Le diesel lui-même a déjà besoin qu’on lui laisse le temps du préchauffage. En effet, un moteur Diesel a besoin à l’ordinaire de connaître une montée progressive et lente en température pour que tous les éléments que se dilatent les différents éléments qui le constituent. Imaginons maintenant le turbo qui n’est confortable que pour le haut régime. Lui mettre une grande pression alors qu’il est encore à froid peut fragiliser votre turbocompresseur. Même avec un turbo, un diesel demeure un diesel et il faut y aller en douceur au départ.

C’est pour cela que l’on recommande de faire les premiers kilomètres à un régime modéré, en demeurant dans la fourchette 80-90km/h tout au plus. Si votre tableau affiche un compte-tours, suivez-le et ne franchissez pas la barre de 2000 T/mn tant que votre moteur n’a pas atteint sa température maximale. La question que l’on pose toujours à ce niveau c’est : comment savoir que le moteur a atteint la température qui lui convient ?

Il existe trois hypothèses :

  • Sivous disposez d'un thermomètre d'huile, suivez ce qu’il affiche et demeurez en dessous de 2000 T/mn jusqu’à ce que votre thermomètre d’huile affiche 80°C. A partir de ce moment, vous pourrez accélérer progressivement.
  • Si vous avez plutôt un thermomètre d’eau, il vous faudra vous maintenir dans une allure modérée jusqu’à ce que le liquide chauffe et que l’aiguille se déplace franchement. À partir de ce moment, vous pourrez accélérer, mais une fois encore vous devez accélérer progressivement.
  • Si vous avez une Clio, une 205 ou tout autre modèle diesel sans indication du chauffage, alors roulez à vitesse modérée sur environ 4 kilomètres en faisant 70km/h.

En haut régime ne pas chercher à trop monter

Il faut savoir déjà qu’à cylindres égaux, la vitesse de rotation d’un diesel est moindre qu’un moteur essence. Il ne faut donc pas espérer monter jusqu’aux 5000 tours. Il est recommandé de ne pas excéder les 3000 tours. Et il ne sert à rien de demeurer dans le haut régime toute la journée. Pour des raisons de prudence temps pour la sécurité du conducteur que pour le maintien du moteur du véhicule, il faut, tant qu’on peut ; rouler à petite vitesse de temps en temps sur une quinzaine de minutes, le temps de laisser le turbo se refroidir avant de remonter progressivement.

Quand on ait donc sur l’autoroute avec un Turbo diesel, il faut éviter d’excéder les 140km/h ou de se laisser tenter par une course avec une autre voiture à moteur essence.

Comment entretenir le turbo d’une voiture diesel

La première chose à faire est de s’assurer de faire une vidange régulière, selon les prescriptions du constructeur.

Ensuite, il faut veiller à la qualité d’huile que l’on utilise pour la lubrification du turbo. Une huile de mauvaise qualité fausse la lubrification et le refroidissement du turbo, ce qui a pour conséquence d’entrainer une détérioration de l’axe du turbo. Car si l’huile se cokéfie dans le turbo, elle laisse des résidus très abrasifs sur l’axe, ce qui le corrode fortement.

Dans l’hypothèse où le moteur partage avec le turbo le même système de lubrification, il est recommandé de ne pas éteindre le moteur tout de suite quand on arrive à destination. Car si le moteur s’éteint le système de lubrification se stoppe alors que le turbo continue de tourner. Dans tous les cas, il est toujours recommandé de laisser le moteur diesel tourner encore quelques secondes avant de l’éteindre.

Enfin, conduire une voiture Turbo diesel, c’est aussi être attentif à certains signes. Lorsque par exemple vous entendez des sifflements du turbo, cela veut dire à priori que vos durites sont percées. Il faut les changer assez rapidement avant que le turbo entier ne soit HS. Si vous avez une perte de puissance, c’est le signe que votre turbo va mal. Il en est de même si de la fumée colorée commence à sortir… En un mot, il faut être à l’écoute de son turbo pour savoir détecter assez tôt tout dysfonctionnement et le régler.