Pourquoi le turbo de ma voiture siffle ?

AdobeStock_344580067 (1)-min

Dans toute voiture, le turbocompresseur joue un rôle primordial pour le bon fonctionnement du moteur. Bien qu’il ne soit pas toujours considéré comme une composante de ce dernier, il n’en demeure pas moins important. Il est toujours possible de repérer un dysfonctionnement du turbo grâce à certains signes comme les sifflements.

De façon générale, les turbos émettent toujours un léger sifflement. C’est uniquement quand celui-ci s’amplifie qu’il y a lieu de s’inquiéter. Le sifflement du turbo peut être dû à une durite ou un intercooler percé, ou à une détérioration totale de la pièce.

Quand faut-il s’inquiéter en cas de sifflement du turbo ? Quelles sont les causes de cette situation ? Comment faut-il résoudre le problème ? Toutes les réponses ici !

Les causes d’un turbo qui siffle ?

Un turbo qui fonctionne normalement émet un léger bruit. Il s’agit du sifflement émis par l’hélice et l’air brassé. S’il devient trop intense ou persistant, il y a certainement une panne qu’il faut repérer et corriger. Il y a plusieurs causes possibles au sifflement du turbo. Cela peut être un endommagement de la durite d’alimentation ou de l’intercooler, une panne dans le mécanisme de la pièce, etc.

La durite d’alimentation ou l’échangeur d’air percé

Une durite d’alimentation ou un échangeur d’air percé provoquera un sifflement. Celui-ci s’apparentera à un soufflement qui s’explique par la fuite de l’air sous pression.

Toutefois, le sifflement causé par une durite ou un échangeur d’air perforé ne se produit pas tout le temps, mais uniquement à l’accélération.

La détérioration du turbo

Le sifflement émis en cas de détérioration du turbocompresseur est intense. Ici, il se produit lors de la mise en pression, mais également au moment de la décélération. Un tel dysfonctionnement est généralement dû à un grippage causé par un mauvais graissage des paliers du turbo.

Dans ce cas de figure, il est essentiel de procéder à une réparation rapide de la pièce pour éviter une casse moteur. On parle de casse moteur lorsque les ailettes du compresseur se brisent et se retrouvent dans les chambres de combustion.

Les autres causes du sifflement du turbo

En dehors des deux premières causes qui sont d’ailleurs les plus fréquentes, le sifflement du turbo peut aussi être dû à un encrassement de ce dernier par des impuretés de toute sorte. Certaines fuites d’air peuvent également être à la base de ce problème. Il s’agit de celles localisées :

  • au niveau du conduit se trouvant entre le filtre à air et le turbo?;
  • entre la tête de cylindre et le collecteur d’admission?;
  • entre le turbo et le collecteur d’admission.

Lorsque l’admission d’air est bouchée, cela empêche une bonne aspiration de l’air par le turbocompresseur. On se retrouve alors avec une fuite d’huile qui atteint la roue de compresseur et entraîne un effet de résonance (et donc un sifflement) au niveau du turbo. 

turbo qui siffle examen garage

Combien de temps peut-on rouler avec un turbo qui siffle ?

Le sifflement normal du turbo ne l’empêche pas de rouler. Lorsqu’il est causé par une panne, il est essentiel de procéder au plus tôt à sa réparation pour éviter une aggravation du problème.

Aujourd’hui, dans la nouvelle génération de véhicules mis sur le marché, on retrouve plusieurs modèles ayant des faiblesses au niveau de leur moteur. Cela s’explique notamment par la fragilité des turbos. En principe, cette pièce a une durée de vie moyenne située entre 150?000 et 200?000 km, mais il peut arriver que celle-ci se casse après 30?000 ou 40?000 km.

En cas de casse de turbo à faible kilométrage, il est possible de bénéficier de la garantie constructeur, mais cela est soumis à certaines conditions.

L’entretien régulier de la voiture

Avec un véhicule mal entretenu, il vous sera difficile de prétendre à un quelconque dédommagement de la part des fabricants. Il est donc essentiel de respecter à la lettre les recommandations du constructeur afin de faire valoir vos droits en cas de problème.

Le carnet d’entretien du véhicule doit être mis à jour régulièrement et il est primordial que le cachet de l’atelier y soit bien apposé.

Le contrôle de conformité

La vérification de la conformité de l’entretien avec votre type de véhicule est essentielle. En effet, selon la catégorie de la voiture (les camping-cars par exemple), le constructeur peut prévoir des entretiens plus fréquents.

Il est donc important de veiller à ce que le professionnel qui se chargera de l’entretien le fasse selon la bonne périodicité.

Pourquoi un turbo siffle aussi en décélération ?

Le bruit de sifflement léger du turbo à la décélération est tout à fait normal. Il fait partie des différents sons qu’émet un véhicule lorsqu’il est en marche.

Néanmoins, un sifflement trop fort à la décélération peut être le symptôme d’une détérioration du moteur. Il ne faut donc pas le négliger et se tourner vers un spécialiste dès que le problème se pose.

Est-ce grave si mon moteur siffle à froid??

Une voiture qui fonctionne normalement ne devrait pas faire de bruit de sifflement une fois à l’arrêt. S’il arrivait donc que le moteur de votre auto siffle à froid, cela pourrait être dû à une défaillance du bouchon du radiateur. En effet, le joint d’étanchéité de cette pièce peut céder, ce qui laissera entrer l’air et provoquera un sifflement.

Aussi, il faut préciser que l’usure normale du moteur peut entraîner de tels bruits, même à froid.

Pourquoi un turbo fume blanc??

Un turbo fume blanc lorsque de la vapeur d’eau s’est accumulée dans le pot d’échappement. Cela arrive souvent lorsque le moteur est froid, notamment en hiver, et sur les voitures peu utilisées. Une fois que toute l’eau s’est évaporée, la fumée se dissipe.

Toutefois, si ce phénomène se produit constamment, il est plus judicieux de contrôler le niveau du liquide de refroidissement. Si celui-ci est en baisse, cela jouera sur le fonctionnement du joint de culasse et le turbo finira par émettre une fumée bleue.

Que faire en cas de sifflement du turbo ?

Si un sifflement du turbo doit vous alerter, il n’y a toutefois pas de quoi paniquer. Lorsque le bruit est repéré, la démarche la mieux indiquée est de se rendre chez un garagiste qui procèdera à un diagnostic complet du système. Outre l’inspection visuelle, il effectuera aussi un contrôle d’étanchéité qui permettra de prévenir d’autres risques de fuites.

Lors de cette visite, n’oubliez pas de vous munir du carnet d’entretien du véhicule afin que le professionnel puisse y inscrire les informations essentielles.

Comment prévenir le sifflement du turbo ?

Pour éviter que votre turbo ne siffle, ne se casse ou ne s’abîme trop vite, vous pouvez adopter quelques gestes bien utiles.

En premier lieu, vous devez veiller au respect scrupuleux du rythme de vidange conseillé par le fabricant. En consultant le carnet d’entretien, vous aurez toutes les informations nécessaires à ce sujet. Aussi, évitez d’utiliser une huile de mauvaise qualité pour cette opération, car cela finirait par endommager votre moteur.

En second lieu, en adoptant de bonnes habitudes au volant, vous pourrez préserver votre moteur. Ainsi, lorsque vous démarrez votre véhicule, attendez la montée en pression de l’huile, car une accélération directe du turbo sans graissage préalable causera une détérioration. De même, évitez les arrêts brusques et attendez que le moteur ralentisse avant de le couper.

Un turbo qui siffle est le signe d’un dysfonctionnement qui peut être plus ou moins grave (et surtout onéreux) selon l’origine de la panne. Il est donc essentiel d’y porter une attention particulière afin de remédier au problème le plus tôt possible et d’éviter les complications.